CONTACT
contact@authenteam.com
+33 6 64 23 42 48

  • English

Et si on développait un leadership authentique?

Les dirigeants d’entreprise sont aujourd’hui confrontés à un défi majeur: engager leur troupes dans leur vision stratégique et les faire adhérer à leur projet d’entreprise.

Trois facteurs concourent à rendre ce défi particulièrement relevé : la volatilité croissante des salariés, notamment des plus jeunes (38% des milleniums en poste actuellement recherchent un nouvel emploi!- source: PWC), la crise de confiance envers les entreprises et leurs dirigeants (notamment à l’ère des innovations disruptives et du “cost-cutting”), le déficit d’engagement (selon Gallup: plus d’un tiers des travailleurs sont désengagés, le 2e tiers suivent le mouvement sans grande conviction…).

Cet état des lieux quelque peu morose nous invite à repenser les facteurs fondamentaux qui permettent au salarié d’accorder -de nouveau- sa confiance à son entreprise, donc de s’engager réellement pour elle et d’y être fidèle. Un des éléments de réponse se trouve peut-être dans les qualités personnelles du leader lui même, du PDG de grand groupe au manager opérationnel au plus près du terrain. Imaginons par exemple que nous aurions tous (ou presque) tendance à accorder notre confiance à quelqu’un qui est droit, intègre, juste, cohérent, à l’écoute, au service de ses équipiers et pourquoi pas….”humain” ? Certes, toutes ces qualités rassemblées en une seule personne relèveraient du miracle. Cependant, il est possible de les cultiver en menant un vrai travail sur soi. C’est ce que Bill Georges propose avec les six clés suivantes pour devenir un leader authentique:

1. Apprendre de son histoire (prendre du recul sur ses succès et ses échecs, en tirer tous les enseignements)

2. Se connaitre soi-même (forces, talents, goûts, faibesses)

3. Mettre en pratique ses valeurs et principes (et avant tout les identifier, donc en avoir…)

4. Etre convaincu du sens et de la finalité de son travail (donc y avoir réfléchi)

5. Se bâtir une équipe de soutien (par laquelle vous vous laissez recadrer avec humilité)

6. Garder un équilibre de vie (malgré les responsabilités parfois écrasantes, ne pas négliger sa vie privée).

Et Bill Georges de conclure ainsi: “Nous avons tous l’étincelle du leadership en nous (…). Le défi est de se connaitre assez bien pour dévouvrir où et comment utiliser ce don afin de servir les autres”.